Rechercher

Post-partum et rééducation périnatale à Trets

Un accouchement s'est éprouvant physiquement et spychologiquement😣.

On oublie vite toutes nos émotions contradictoires quand on voit la petite bouille de notre bébé. Par contre pour notre corps il n'en est pas de même.

Lui, il prend son temps. Il faut dire qu'il reste marqué de bien des façons :

rondeurs, vergetures, cicatrices....😨

On doit faire face et si possible avec le sourire car c'est MERVEILLEUX d'être maman (la bonne blague !).

Je ne suis pas sûre qu'on pense la même chose :

lorsque l'on est plié en deux à cause des tranchées,

lorsque l'on doit changer toutes les 2 heures sa serviette hygiénique à cause des lochies,

lorsque l'on a les seins en feu à cause des crevasses.

Sans compter tout ce qui se relâche comme votre ventre et bien sûr votre périnée.


Un périnée tonique et musclé après un accouchement avec la rééducation


Après avoir soutenu bébé pendant neuf mois, puis subi un accouchement notre périnée est tout distendu voir douloureux.

En gros cette zone auparavant musclé a perdu tonicité, force et endurance.

Quelles sont les conséquences pour vous ?

Ressentir de la gêne lors des rapports sexuels ou avoir des pertes involontaires d'urine. Attention, il ne faut pas le négliger ce fameux périnée car il peut se rappeler à votre bon souvenir même des années plus tard.

Donc prendre soin de vous, c'est aussi prendre soin de votre périnée et faire de la rééducation périnatale. Elle commence quelques mois après l'accouchement. 10 séances sont totalement prise en charge par la sécurité sociale. Elles sont réalisées par des professionnels, une sage-femme ou avec une kinésithérapeute. Les séances ont pour objectif de vous apprendre pas à pas à contracter votre muscle périnéal. Si vous faites le choix de travailler avec une sage-femme vous aurez plusieurs touchers vaginaux permettant d'estimer l'état du périnée au fil de la séance. Avec une kinésithérapeute, en général vous utilisez une sonde vaginale qui va mesurer la pression exercée par votre périnée.

Personnellement j'ai testé les deux méthodes, elles ont des avantages et des inconvénients. En effet pour mes deux premières grossesses, j'ai fais mes séances avec une sage-femme et ce n'est que lors de mon troisième accouchement que j'ai travaillé avec une kinésithérapeute.

J'ai apprécié la rééducation avec la kinésithérapeute. J'avais l'impression de jouer à un jeu. J'ai trouvé cela fun et moins intrusif. Toutefois si vous avez besoin de parler, d'échanger sur vous, sur le bébé, la sage-femme est plus apte à répondre à vos questions selon mon expérience.


Après la rééducation, j'utilise des boules de geisha


Et puis pour compléter les séances et continuer à travailler votre périnée, vous avez les boules de geisha.

C'est un bon complément pour la rééducation parce que vous verrez 10 séances ça passe vite.

En plus il existe plein de tutoriels pour faire des exercices avec les boules de geisha.

Il y a deux types d'utilisation :

  • une utilisation dite active par des exercices : gymnastique périnéale ou exercice de kegel (à privilégier lors de la rééducation)

  • une utilisation passive : vous gardez les boules pendant votre routine quotidienne ( parfait pour retrouver ses sensations corporelles).

Vous pouvez utilisez les boules de geisha pendant des séances pouvant aller de 10 à 30 minutes maximum notamment lors d'une utilisation active (demandez conseil à votre sage-femme, gynécologue ou médecin).

Pourquoi les boules de geisha aide votre périnée ? Elles vous obligent à contracter votre périnée pour ne pas qu'elles tombent. C'est la contracture qui muscle au fur et à mesure votre périnée.


Et après tout ça vous êtes fin prête pour reprendre le sport, en douceur tout de même.


Soyez Lumineuses !

Photo : @marvin Meyer


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout