Rechercher

Mieux vivre son Post Partum, mes astuces

Mis à jour : 2 août 2020

Je n’ai pas la prétention de croire que je suis une spécialiste.

Est ce d’ailleurs possible ?

Selon moi le retour des règles n’est pas la fin de cet état d’être dans lequel on est après l’accouchement.

Tant que je ne serais pas totalement en paix avec ce corps post accouchement, je serais encore dans mon post partum.

Donc voilà ce que j’avais envie de dire aux autres mamans.


Avoir de la gratitude, ça nous permet de relativiser


Facile à dire et pas facile à faire, je vous l’accorde.

Il y aura des jours avec et des jours sans. Néanmoins il est important de se rappeler que nous avons fait une chose extraordinaire, nous avons donné la vie.

Un petit être à pris place en nous, a grandi, s’est construit grâce à nous.

Notre corps ne nous a pas fait défaut au contraire il a joué son rôle à la perfection.

Il a souffert, il s’est étiré, il a fait de la place. En effet, nos seins se sont préparés à l’allaitement, notre utérus a grossi pour faire de la place à cette nouvelle vie.

Notre dos a supporté les kilos, notre estomac a changé de place.

Les hormones nous ont aidé à surmonter tout ça, tous ces changements émotionnels.

Il en fait des choses ce corps pendant neuf mois.

Donc même s’il me met parfois en colère, encore maintenant j’essaie de me concentrer sur tout ce qu’il est parvenu à faire à chacune de mes grossesses.

Alors « merci à toi mon corps» pour ce que tu m’as permise de réaliser.

« Merci pour ces trois petits monstres que j’aime de tout mon cœur »


Ne pas se comparer, nous sommes toutes uniques


Nous avons cette mauvaise manie de toujours regarder la voisine.

Moi la première, je regarde le ventre de toutes les mamans.

Et ben c’est une très mauvaise idée ! parce que je ne vois que ce que je veux bien voir.

Je me suis rendue compte en parlant avec plusieurs mamans que même les femmes qui ont un ventre plat ne sont pas satisfaites de leur corps.

Elles aussi elles ont le ventre flasque, plat mais flasque.

Elles aussi elles ont des vergetures et parfois des cicatrices de césarienne.

Je me comparais sans me douter de ce qu’elle avait pu vivre et de leur difficulté à dépasser tout cela. Finalement nous avons souvent bien plus de point commun qu’il n’y parait.

Et je le crie, attention avec les photos des réseaux sociaux certaines vous encouragent d’autres vous démoralisent. Nous sommes toutes différentes et parfois c’est aussi une question de physionomie, de génétique…. Au départ nous n’avions pas toutes la taille mannequin donc après une grossesse c’est encore moins le cas. De plus, ce qui marche pour une ne marche pas forcément pour les autres. Donc ce qu’il faut retenir c’est que je suis unique dans mes forces et mes faiblesses.


Soyons lumineuses !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout