Rechercher

Le lien, c'est notre force

Heureusement je ne suis pas toute seule à avoir envie d'accompagner les parents dans leur démarche et dans leur processus.

Je rencontre plein de belles personnes avec des projets, des idées, des envies.

Alors pour montrer mon soutien parce qu'il faut bien commencer quelque part, je vais vous partager quelques articles sur des thématiques qui me semblent importantes et que je ne saurais traiter.

Donc voici l'article d'angélique qui a pour projet de créer des groupes de paroles pour les parents qui ont des enfants porteur de handicap.

Bonne lecture !

Soyons lumineuses !


http://tisserdesliens.luitaud.fr/?p=15

"Tisser des liens

20 août 2020

S’identifier à ses pairs, faire partie d’un groupe, échanger, écouter…tout cela fait partie des besoins/envies de l’espère humaine. Cependant tisser des liens n’est pas chose simple, encore moins lorsque la société ne nous laisse pas le temps, ne nous donne pas les moyens de le faire. J’ai rencontré nombre de parents lorsque je travaillais en institution auprès d’enfants polyhandicapés, ces parents étaient en souffrance, demandaient de l’aide à demi-mot, du temps pour qu’on les écoute, du temps pour souffler… L’institution ne pouvait que proposer, lorsque c’était possible, d’accueillir leurs enfants plus souvent le we, d’aller consulter une personne extérieure. Cependant, elle ne parvenait pas à mettre en place un soutien, un suivi bénéfique et répondant aux réels besoins. Les familles avaient besoin d’être entendu, pas que les professionnels fassent à leur place, les remplacent auprès de leurs enfants. Nous ne sommes pas les parents, nous faisons au mieux pour subvenir aux besoins des usagers, pour qu’ils ne souffrent pas, qu’ils soient stimulés, qu’ils soient nourris, lavés, confortables mais rien ne remplace le lien que leurs parents ont tissé avec eux, peu importe ce lien. Le handicap est un véritable tsunami dans la vie d’un parent, l’enfant idéal qu’ils ont imaginé pendant la grossesse ne peut en aucun cas ressembler à l’enfant handicapé bien réel. Parfois l’annonce du handicap est faite dans un couloir, souvent avec des termes médicaux incompréhensibles, il en ressort souvent une angoisse, une anxiété et un sentiment de culpabilité… Comment ces parents peuvent-ils créer un lien avec leur enfant? Dans quelles conditions? C’est pour aider ces parents à se rencontrer, à tisser des liens entre eux et avec leurs enfants que j’ai voulu créer les groupes de parole en relation avec une thérapeute spécialisée dans la périnatalité et le post partum. Ensemble nous souhaitons laisser libre la parole, sans filtre, sans tabou dans un endroit bienveillant et soutenant."


Texte angélique1311

Crédit photo Manuel Sardo



Posts récents

Voir tout